Feed-back d’un Manager d’insuccès

Je suis fasciné par le monde des réseaux sociaux, où les gens peuvent s’inventer des vies fantastiques qui ne sont pas les leurs!

Dans les réseaux professionnels, toute cette créativité est malheureusement mise à profit exclusivement dans la rédaction des CV qui nous font tous apparaitre comme des profils exceptionnels.

Car, quand il s’agit de pouvoir exprimer librement toute notre créativité pour montrer ce qu’on sait faire, raconter des expériences, donner des conseils ou tout simplement des avis, on bloque !

Tout ce qui nous sort du clavier ce sont alors des publicités institutionnelles et des recettes pour faire fortune ou bien gérer ses équipes selon des milliardaires américains, dont le vécu est à des années lumières du mien et de tous ceux que j’ai pu côtoyer dans le monde du travail.

D’accord être inventifs et créatifs mais personne d’entre nous ne sera jamais ni Richard Branson ni Bill Gates.

Néanmoins cela représente en quelque sorte un « langage conventionnel », qui rassure probablement une grande partie des utilisateurs et les induit à le copier et coller à la chaîne avec un grand enthousiasme.

Dans ce monde de Managers de succès, à l’aise, je suis alors un Manager d’insuccès, mal à l’aise, qui a aussi appris des leçons et veut les partager !

Les expériences que je veux raconter sont celles de personnes « normales » … mais, au même temps originales et vraies… et je me moquerai, au passage, de ceux qui prennent des banalités monumentales pour des perles de sagesse :

« Vos collaborateurs seront plus heureux si vous leur dites bonjour en arrivant au travail que si vous les envoyez tous balader… » Bah oui… difficile de ne pas être d’accord là-dessus… et de ne pas copier – coller avec enthousiasme quand c’est votre patron qui a accouché de cette fine réflexion !