Quand un âne arrive dans une équipe

J’ai trouvé au moins trois récits différents pour cette photo.

Le premier veut que le soldat porte l’âne sur son dos parce que c’est dans la nature du membre d’une équipe d’aider les autres dans le besoin.

Le deuxième suggère qu’ils se trouvent sur un champ de mines et que si l’âne était libre de se deplacer, il ferait vite exploser toute l’équipe.

Le troisième dit qu’il vaut toujours mieux mener un âne que le suivre.

Quelle que soit l’histoire, je ne retiens qu’une seule morale: quand il y a un âne dans une équipe, vous allez vite vous le trouver sur le dos.